Assurances de Prêt des expatriés

1er janvier 2019 : Une hausse des assurances de Prêt des expatriés ?

Les Lois Hamon et Bourquin avait pour objectif de rendre du pouvoir d’achat aux Français en ouvrant la concurrence d’un marché quasi-exclusivement détenu par les banques : L’assurance de Prêt.

En effet, depuis le 1er janvier 2018, il est possible de résilier l’assurance de prêt souscrite auprès de votre banque dans 2 cas :

  • Dans les 12 mois suivant le déblocage de vos fonds (Loi Hamon)
  • Tous les ans à l’échéance anniversaire de votre contrat (Loi Bourquin)

Cette faculté devait permettre aux Français lors de la mise en place d’un crédit de choisir leur assurance emprunteur auprès d’un autre organisme que leur banque : Cette mise en concurrence permettant de réaliser, bien souvent, d’importantes économies.

Mais une fois de plus, le cadeau offert aux investisseurs Français fut de courte durée !

L’Assemblée Nationale a entériné le 18/12/2018, en pleine crise des Gilets Jaunes et du pouvoir d’achat, le projet d’une hausse de la taxation des assurances de prêt prenant la forme d’une suppression de l’exonération de la taxe spéciale sur les conventions d’assurances (TSCA) pour la garantie décès des contrats d’assurance emprunteur.

Autrement dit, les contrats d’assurance de prêt souscrits à partir du 1er janvier 2019 seront soumis à une taxe de 9% sur toutes les garanties.

 Le Sénat a tenté de s’y opposer, considérant que cette augmentation du coût de l’assurance aurait pour conséquence de pénaliser les ménages les plus modestes : Mais en vain !

Pour les Français résidents en France, l’affaire est close : ce que l’on vous a donné d’une main est dejà reprise de l’autre… Changez d’assurances de prêt, présentera un intérêt moindre à compter du 1er janvier.

Et les assurances de prêts des expatriés ?

Hélàs, cette hausse vous sera également applicable et risque même d’avoir un impact encore plus élevé que pour les résidents en France. Les assurances de prêt des expatriés garantissant généralement que le Décès et l’Invalidité, la suppression de l’exonération de la TSCA s’appliquant à la garantie Décès, les expatriés subiront cette hausse sur la quasi-totalité de leur cotisation.

Mais pas d’inquiétudes à avoir, il reste de belles économies à réaliser sur les assurances de prêt des expatriés lorsqu’on passe par un spécialiste sachant comparer et vous proposer la solution adaptée.

N’hésitez pas à solliciter les experts de CAP’Assurances ou à faire un devis comparatif sur https://www.cap-assurances.net/financement/assurance-de-pret/

Nous vous accompagnons depuis près de 20 ans sur le sujet des assurances de prêt des expatriés