Retraités à l’étranger

Les meilleures garanties au meilleur prix

LE SYSTÈME DE SOINS FRANÇAIS EST DIFFICILEMENT ÉGALABLE !

Vous êtes retraités et vous souhaitez vous expatrier ou passer de longs mois à l’étranger : Attendez-vous à débourser d’avantage et à avoir une qualité de soins inférieure.
Mais rassurez-vous, tout retraité français percevant sa retraite française peut rentrer en France se faire soigner, comme s’il était encore résident français.

Si un départ dans un pays membre de l’Espace Economique Européen ou dans un pays ayant signé une convention bilatérale avec la Sécurité Sociale vous permet de bénéficier de la même couverture sociale que les ressortissants du pays, il convient se poser une simple question « Les établissements de soins et la qualité des traitements dispensés aux locaux correspondent ils à mes attentes ? ». Et vient ensuite la question du remboursement des frais complémentaires car peu d’assurances privées vous garantissent pour des frais de santé engagés à l’étranger.
Pour toute information, n’hésitez pas à joindre le nouveau service mis en place par la Sécurité Sociale pour les retraité français de l’étrange : le Cnarefe.

L’ASSURANCE DES RETRAITÉS À L’ÉTRANGER NE DOIT PAS ÊTRE PRISE À LA LÉGÈRE

Dans les autres pays, vous devez vous assurer vous-même soit en adhérant à la Caisse des Français à l’Etranger (CFE) soit en adhérant à une assurance privée. Mais de nombreuses assurances privées limitent leur prise en charge aux moins de 70 ans et aux retraités sans problèmes médicaux : Une analyse précise est nécessaire.

Parmi, les cas les plus fréquents de pays accueillants les retraités français nous trouvons  :

  • Le Portugal où seules Porto & Lisbonne sont équipés de structures médicales Haut de Gamme
  • Le Maroc qui abritent des établissements privés de qualité mais à des prix élevées et souvent préférables aux hôpitaux publics
  • Le Sénégal où même s’il existe quelques cliniques privées sur Dakar, la solution à privilégier est bien souvent le rapatriement
  • La Thailande où vous trouverez dans les grandes villes des hôpitaux de très grandes qualités ayant quasi-exclusivement une clientèle d’expatriés et pratiquant des tarifs astronomiques
  • Les Etats-Unis où l’accès aux soins est de qualité mais excessivement chère

Faites le point avant de partir à l’étranger, une multitude de possibilités existent mais il convient d’y réfléchir le plus tôt possible. Mais ne perdez jamais de vu que si l’assurance rapatriement est le « minimum nécessaire », elle est insuffisante dans de nombreux cas.

NB. : Courtier ayant opté pour la classification de type « B » au titre de le l’art.L520.1 du code des assurances, notre société n’est pas en mesure de fonder son analyse sur l’ensemble des contrats d’assurances internationaux existants sur le marché international. Notre sélection repose sur des compagnies d’assurances et courtiers grossistes notoirement connus sur la marché français et spécialisés dans les risques internationaux. Nous attirons votre attention sur le fait que votre assurance santé internationale ne doit pas être souscrite à la légère et qu’un entretien personnalisé avec un conseiller de CAP’Assurances est nécessaire avant toute souscription afin que nous puissions vous orienter au mieux de vos besoins et de votre situation.

(*) Tarif 2018 (à partir de) applicable pour une personne seule et n’ayant aucun problème de santé.