Accueil » Guide de l'assuré » Obamacare et assurance santé aux USA

Obamacare et assurance santé aux USA

La santé n’est pas un sujet pour une majorité d’Européens…

Et pour cause, nous faisons partie des enfants gatés de la planète. Que cela soit en Belgique ou en France, nos systèmes de santé ne sont pas parfaits mais ils nous assurent une bonne garantie de base pour un coût maitrisé & maitrisable et surtout nous avons un accès relativement aisé aux soins médicaux.

Mais en s’expatriant aux USA, de nombreuses questions doivent être soulevée!

 

Qu’advient il de votre système social lorsque vous quittez la France et l’Europe ?

Il convient de distinguer les courts et longs séjours.

Pour les courts séjours du type voyages, stage, mission : Pas de soucis, vous conservez vos droits en Belgique et en France. Le sujet dans la santé se résume à avoir une bonne assurance rapatriement et en cas d’urgence.

Pour les longs séjours, les principes à retenir sont :

  • On bénéficie du système social du pays dans lequel on travaille
  • Dés qu’on s’expatrie (hors CEE), on perd ses droits sociaux dans son pays d’origine

Néanmoins, vous pouvez garder un lien avec votre pays d’origine en adhérant (et cotisant) à une caisse spécifique : L’Office de la Sécurité Sociale d’Outre Mer pour les Belges et la CFE pour les Français.

Quel est le coût des frais de santé et des soins aux USA?

En partant aux USA, la santé devient un vrai sujet. Non pas sur la qualité des soins, des médecins ou des hopitaux, mais d’une part sur leur prise en charge pour des expatriés tels que vous et d’autre part sur leur coût PROHIBITIF ( 7 à 10 fois supérieur qu’en France et ayant à l’esprit que qu’aux Aux Etats-Unis, 60 % des faillites personnelles sont la conséquence de dépenses engagées pour un problème de santé grave) .

S’il vous arrivait de tomber malade ou de vous faire hospitaliser aux USA, sachez que vous pourrez en subir les conséquences financières pendant de très nombreuses années, voire toute une vie.

 Une consultation chez un médecin généraliste vous coûtera au bas mot entre $70 et $300. Chez un dentiste, comptez environ $350 pour un check-up et un détartrage. Chez un spécialiste, tel un dermatologue ou un gynécologue, le prix de la consultation oscille entre $300 et l’infini puisqu’il n’y a pas de limite de tarification. Les médicaments sont bien plus onéreux aux Etats-Unis et une simple analyse de sang vous sera facturée environ $150

Nous attirons votre attention sur ce coût car nous rencontrons régulièrément des clients partis aux Usa et se retrouvant dans une situation très délicate..

Juste sur ces dernières semaines, 2 exemples flagrants :

Un cadre français de 52 ans habitant Chicago, arrivant à son bureau, il fut pris de douleurs dans la poitrine et envoyé en Urgence à l’hôpital où il fut diagnostiqué immédiatement une crise cardiaque et il s’ensuivit une opération du cœur. Coût total : 75 800 USD- L’urgence fit qu’il était impossible de le rapatrier en France

A New York en stage professionnel un jeune étudiant Belge, va consulter un medecin suite à d’atroces douleurs au ventre. Après examens, il est opéré d’urgence pour une appendicite. Coût de l’opération, 13 000 USD – Une nouvelle fois l’urgence fit qu’il était impossible de le rapatrier.

 Pour faire face à leur paiement, il est indispensable de bénéficier d’une couverture santé aux Usa car ce n’est pas parce que vous n’avez pas la nationalité Américaines qu’on vous fera cadeau des frais engagés.

Quelles sont les spécificités du système de Santé Américain ?

La logique veut que vous intégriez le système de santé Américain. Celui-ci relève principalement du système privé (Assureurs) pour les personnes ayant des revenus (+60% des américains) et principalement souscrit par les employeurs. Il a profondément été revu avec l’Obamacare, mais ces principes restent ancrés.

Seuls les plus modestes, peuvent bénéficier d’un système de protection publique :

Medicaid : Personnes à faibles revenus ( 138% du seuil de pauvreté) et avec des critères variant selon les états

Medicare : Programme fédérale pour les + 65 ans

Pour Mémoire, avant la réforme de l’Obamacare, plus de 50 millions d’Americains n’avaient pas de couverture sociale

 Quels sont les conséquences de l’Obamacare?

L’Obamacare, signée en 2010, n’a cessé de créer des remous dans la sphère politique américaine. Entrée en vigueur le 1er janvier 2014, cette réforme de santé dite « Obamacare » oblige toutes les personnes payant des impôts aux États-Unis à se doter d’une assurance santé remplissant certains critères. Bien qu’un récent décret, daté du 20 janvier 2017, vise à remettre en cause l’Obamacare, la loi n’a pour le moment pas été abrogée. Même si les dernières informations, laissent à penser l’application de pénalités pourrait être rapidement assouplie.

 Vous êtes ( ou aller devenir) résident fiscal Américains :Vous n’avez quasiment plus le choix : Vous êtes obligé de souscrire d’une part une assurance santé et d’autre part celle-ci doit répondre aux critères de l’Obamacare dite ACA Compliant. S’y soustraire, c’est s’exposer à d’importantes pénalités financières. Le montant minimal est fixé à 695$ pour un adulte et peut monter jusqu’à 3% de votre revenu annuel en 2017 . 3% !!!

L’amende augmente ensuite chaque année. Il est possible d’estimer le montant de la pénalité à régler sur http://taxpolicycenter.org/taxfacts/acacalculator.cfm.

L’Executive Order signé par le président Donald Trump le 20 janvier 2017 pourrait minimiser l’impact des pénalités de l’Obamacare ou vous exempter des taxes supplémentaires si vous n’avez pas souscrit un contrat ACA-Compliant. Néanmoins, il convient d’être vigilant sur ce caractère car toutes les assurances à commencer par les Européennes ne le sont pas. Grace à notre partenariat avec des compagnies labelisées, nous vous proposons des solutions adaptées et remplissant les exigences de l’Obamacare.

  Les niveaux de couverture possibles

Chaque solution d’assurance comporte 4 niveaux de couverture différents : BronzeSilverGold et Platinium. Ces niveaux correspondent au pourcentage moyen des frais de santé qui seront pris en charge par l’assureur. Ainsi, avec une couverture Bronze, 60 % des dépenses de santé de l’assuré sont prises en charge, contre 90 % avec une couverture Platinium. Il n’ya donc jamais de prise en charge totale !

  Si les niveaux de couverture sont les mêmes qu’en est il du prix  ?

Le montant des primes varie en fonction du niveau de couverture choisi. Une assurance prenant en charge 60% des frais  s’avère logiquement moins onéreuse qu’une solution prenant 90%. Si les niveaux de couverture proposés sont identiques dans tout le pays, le montant des cotisations peut quant à lui être différent d’un état voire d’une ville à l’autre. D’autres facteurs, tels que l’âge ou le statut fumeur/non-fumeur peuvent également influencer le coût de l’assurance santé.

Etude Kayser foundation en 2015 : le coût moyen d’une assurance santé aux US pour une famille est de 17 545$/ an et 6521$/an pour un célibataire ( Hausse importante +27% depuis 2010)

Quelle couverture santé prendre ?

En partant aux Usa différentes possibilités s’offrent à vous en fonction de votre situation :

1 – Vous êtes ( ou aller devenir) résident fiscal Américains

Souscrire un contrat ACA Compliant

Bien que dans l’esprit Américain et de ses déviances financières, les assouplissements de la Loi Obamacare rend cette solution tout à fait acceptable en terme de garanties et nous y reviendrons dans quelques instants. Après, il convient d’en analyser le cout.

Souscrire une solution Non ACA Compliant en cas d’expatriation aux États-Unis ?

De nombreux assureurs Européens, tentent de démontrer qu’il peut être plus intéressant de payer des pénalités et d’être assuré sur leur solution. Il est vrai que cela se regarde car les garanties sont souvent supérieures pour un tarif assez proches… Mais, il n’est peut être pas opportun d’arriver dans votre nouveau pays et de se soustraire aux obligations légales

Ca s’etudie…. Surtout en ce moment….

2- Vous n’êtes pas encore résident fiscal Américains

Attention : Il y a une différence entre résident fiscal et résident social !!

Le fait de quitter votre pays + de 3 mois a pour conséquence de vous vous faire perdre vos doits à Securité Sociale – N’oubliez jamais ce principe : On dépend de la législation sociale du pays dans lequel on travaille

Contrats temporaires packagées, prenant en compte les principaux frais imprévus et inopinées

Les assureurs européens vous proposent des solutions présentant un excellent rapport qualité/prix ! et plus souples que ceux de leurs homologues américains.. même si

Parmi celles -ci nous avons sélectionné quelques offres pouvant répondre à vos attentes, Consultez nous

En Conclusion :

Souscrire  à une assurance santé & rapatriement avant de partir ou d’envoyer ses salariés aux USA est tout simplement une nécessité ! Mais le choix de la meilleure solution est loin d’être simple et chaque situation doit être analysées et seules des solutions sur mesures peuvent être envisageables.